Magazine

LA FUREUR DE (RE)VIVRE

Il paraît que les modes reviennent par cycles. Sans présumer de la portée scientifique d’une telle croyance, la tendance actuelle du vintage pourrait abonder dans ce sens. Quoique. Le mot même de vintage renferme une myriade d’acceptations différentes, ne serait-ce que parce que chaque décennie peut s’en réclamer - même les années 2000 ne devraient pas tarder à y faire leur entrée. Reste qu’on pourrait facilement ranger le rétro au rang d’une nostalgie fétichisée. Que retient-on, après tout, de ces époques connues ou non ? Des souvenirs idéalisés ? Sans doute, on ne va pas se mentir. Mais on ne saurait s’arrêter là.

À l’image des années 50, ce qu’on résume en vintage tient souvent d’une culture complète. Entendez : un art de vivre. Qui compte ses puristes, ses durs de durs, mais parmi lesquels il y a tout autant de personnes qui ne se mettent aucune barrière et hybrident les styles. Ou comment préserver le feu sacré tout en lui permettant de s’enrichir et se renouveler continuellement. Autrement dit : le rétro va de l’avant.
| Les Clutchers

Couverture C#51 par Aurélien Saly

Autres publications